L a M a i s o n d u C i d r e

TRADITION

A c ô t é d e s o n i m p o r t a n c e é c o n o m i q u e

On aurait tort de négliger ce que le cidre a représenté dans nos campagnes, et surtout en Bretagne et Normandie en terme de tradition et de culture.
Au moins jusqu’aux années soixante, bien rare étaient les fermes qui ne possédaient pas leur verger (ou plus souvent de nombreux pommiers disséminés dans les prairies), et plus encore, leur broyeur et leur pressoir en bois bien à l’abri dans le cellier.

Chaque paysan se faisait un point d’honneur de réussir un bon cidre, car si celui-ci était bu à tous les repas par tous les membres de la famille, c’est aussi lui qui désaltérait les nombreux ouvriers agricoles, ainsi que les voisins avec lesquels on s’entraidait pour les travaux de la ferme : battages, moissons. On jugeait beaucoup la qualité d’une maison à celle de son cidre, et un cidre trop dur ou pire, ayant tourné au vinaigre pouvait ternir à tout jamais une réputation.

Aujourd’hui, le cidre est à nouveau sur nos tables, ceci grâce au meilleur suivi dans son élaboration, son faible taux d’alcool ainsi que son prix.

ramassage_pommes

Le saviez vous : la consommation annuelle par an et par personne en France est seulement de 2 litres, en Bretagne, nous en consommons en moyenne 11 litres. Dans les années 1930, un sondage a été réalisé dans la région de Rennes sur la consommation de cidre, la moyenne était de 400 litres par an et par personne. Un ouvrier agricole de l’époque pouvait consommer jusqu’à 5 à 6 litres par jour!!!!

fabrication_cidre

Le verger avec ses pommes à cidre

En vous promenant dans notre verger conservatoire, vous découvrirez plusieurs dizaines de variétés traditionnelles de pommes à cidre avec leurs caractéristiques.

De la pomme au cidre…

NOTRE CIDRE

L e C i d r e S a i n t - A r m e l

Il est obtenu à partir d’une sélection rigoureuse des pommes de notre verger situé à quelques kilomètres. Une fois les pommes arrivées à maturité c’est-à-dire lorsqu’elles tombent d’elles- mêmes, elles sont ramassées, stockées quelques jours en plein air puis triées, lavées, égouttées et broyées avant d’être pressées pour obtenir le jus. Stocké en cuve climatisée à 8°, ce jus va fermenter pendant quelques mois, affinant ses arômes pour devenir un cidre équilibré.

Le cidre brut fermier Saint-Armel titre à 5,5° d’alcool, le cidre fruité fermier (ou demi-sec) Saint-Armel titre à 4° d’alcool et le cidre doux fermier Saint-Armel titre à 3° d’alcool .

RÉCOMPENSES

L e s p r i x r e ç u p a r L e S a i n t - A r m e l

NOTRE EQUIPE

R e n c o n t r e z l e s p e r s o n n e s c l é s

photo_chantal

Chantal Nicol

PROPRIETAIRE

photo_valentin

Valentin Nicol

4ème génération

photo_aurelie

Aurélie Lafay

La pièce du musée

photo_christelle

Christelle Minjimba

La nouvelle

ANIMATIONS

Rencontrons-nous!

Réservez une visite au musée du Cidre pour découvrir la fabrication du cidre et venir déguster jus de pomme et cidres. Parfait pour un voyage en famille, votre anniversaire ou tout événement social.